À PROPOS

Jimmy Perron, originaire de L’Isle-aux-Coudres, est un artiste multidisciplinaire autodidacte reconnu pour ses œuvres qui rendent avec sensibilité et subtilité la nature et les habitudes des gens qui l’entourent. Évoluant dans un environnement reconnu pour ses paysages pittoresques, il développe son langage plastique devant les sites naturels exceptionnels de Charlevoix.

« Que ce soit en peinture, en sculpture, en gravure ou dans le cadre de mes installations intégrant le numérique, je puise à même les racines identitaires de mon territoire insulaire afin de proposer un regard nouveau sur son histoire, sa culture, son patrimoine de même que l’esthétisme de son paysage. Mon environnement immédiat dans Charlevoix, qui est marqué entre autres par la présence enveloppante du fleuve et des montagnes, agit comme toile de fond d’où émergent les figures humaines et animales qui peuplent mon imaginaire. Il y a toujours, dans mon langage pictural, l'accent bien identifiable de chez-moi, à L'Isle. »

Manipulateur de matériaux, sa sensibilité s’allume pour ainsi dire au contact des formes, des couleurs, des textures, de la matière et des objets. Pour Perron, créer signifie de transformer ce qui existe, ou ce qui a existé, en quelque chose de neuf et, pour y arriver, d’explorer le potentiel plastique des matériaux pour les faire vivre dans un nouvel objet inventé de toutes pièces. De la sorte, il tente de murmurer un langage qui ne peut être décrypté littéralement, comme le serait, par exemple, un conte ou une légende.

« Ma démarche est instinctive. J’observe des formes, je les synthétise. C’est un procédé qui se produit naturellement en moi, comme un archéologue qui fouille. Des associations surviennent dans mon esprit ; des souvenirs antérieurs jouent avec mes perceptions présentes, et tout cela influence mon processus de création. L’imaginaire est important pour moi, il seconde l’instinct. »